Ouvrir une boutique de CBD distributeur ou franchisé

Depuis quelques années, le marché du CBD est en pleine croissance en raison de l’intérêt grandissant des consommateurs pour ce produit. Au début de l’année 2021, on recense entre 400 et 500 boutiques de CBD en France, soit 4 fois supérieur au chiffre enregistré en 2019 par le Syndicat professionnel du chanvre. Ce marché dynamique continue de séduire les entrepreneurs qui sont de plus en plus nombreux à vouloir surfer dessus et ouvrir eux aussi une boutique de CBD. Mais, comme dans tout projet de création de commerce, une question se pose au moment du lancement : faut-il ouvrir une boutique de CBD distributeur ou franchisé ? Explications.

Le CBD, un marché très prometteur qui séduit les entrepreneurs

Le marché du CBD est un marché très prometteur, que ce soit en France ou sur le plan international. Aux USA, il représente 2,2 milliards de dollars. Certes, on est encore loin des 40 milliards de dollars générés par le cannabis classique, mais il faut dire que le CBD continue son bonhomme de chemin. On estime que le marché mondial de CBD atteindra 17 milliards de dollars d’ici 2026. Le marché français, lui, est estimé entre 150 et 200 millions d’euros actuellement. Mais, ce chiffre devrait atteindre 1 milliard d’euros d’ici 2023 selon les estimations.
La consommation de CBD est donc en pleine ascendance. Malgré l’incomplétude des études scientifiques sur ce cannabinoïde, ses vertus relaxantes, anti-inflammatoires, antioxydantes et apaisantes convainquent de plus en plus de personnes. Il est donc attendu que ce secteur connaîtra une croissance exponentielle dans les années à venir.
En France, le marché du CBD est représenté par de grands acteurs industriels français, dont notamment des fabricants d’ingrédients, des producteurs de chanvre, des laboratoires d’analyse et des enseignes connues du monde des cosmétiques. La liste est complétée par les nombreuses boutiques de CBD, physiques ou virtuelles, qui sont déjà ouvertes ou qui sont sur le point de l’être.

Commerce de CBD distributeur ou franchisé : quelle différence ?

Au moment de se lancer dans l’ouverture d’une boutique, plusieurs possibilités s’offrent à l’entrepreneur. Ce dernier a surtout le choix entre ouvrir un magasin en nom propre ou encore intégrer un réseau en tant que franchisé. Dans les deux cas, il dispose d’un statut juridique indépendant. Le choix est donc fonction des attentes de chacun. Chaque option peut effectivement présenter des avantages et des inconvénients.

Ouvrir une boutique de CBD franchisée : pourquoi ?

Une franchise est un accord par lequel un « franchiseur » accepte de concéder à un « franchisé » le droit d’exploiter sa marque, son savoir-faire ou encore son concept en contrepartie d’une compensation financière. Outre la transmission de son savoir-faire au franchisé, le franchiseur a aussi l’obligation de mettre en place une assistance permanente et un service de formation pour que le concept ou les signes distinctifs de sa marque soient bien appliqués. L’approvisionnement en marchandises peut aussi faire partie du contrat, mais cela étant non obligatoire.

Beaucoup d’enseignes de vente de produits à base de CBD ont opté pour le modèle de franchise au moment de se lancer en raison de ses nombreux avantages. Le premier avantage dont peut profiter le franchisé est de bénéficier de la notoriété d’une marque connue dès son ouverture. En effet, étant intégré à un réseau, il hérite du succès construit par le réseau depuis plusieurs années. Il n’a pas besoin d’investir énormément pour se faire connaître ou se faire une place sur le marché national (publicité de lancement et publicité nationale). Ce droit de notoriété lui a été concédé par le franchiseur. D’ailleurs, les frais d’étude de marché sont aussi pris en charge par le franchiseur.

Le franchisé a aussi le droit d’exploiter un savoir-faire qui a été consolidé depuis longtemps. Ceci constitue un avantage concurrentiel significatif pour sa boutique. D’autant plus que le marché de CBD nage encore aujourd’hui dans un certain flou juridique. Grâce à l’expertise développée par le réseau, il pourra bénéficier d’une transmission des connaissances et d’une assistance juridique permanente. En effet, le franchiseur n’a aucun intérêt à ce que ses franchisés ferment leur magasin pour des questions juridiques. Il doit fournir un service de veille juridique continue, ainsi qu’une formation et un accompagnement technique et commercial pour donner aux membres de son réseau toutes les chances de réussir.

Un autre avantage d’intégrer un réseau de franchise au moment d’ouvrir sa boutique de CBD est de bénéficier d’un accompagnement lors de la préparation du dossier financier. En effet, il n’est pas facile de trouver un financement pour son projet de création de commerce. Grâce à la notoriété et au lobbying du franchiseur, le franchisé aura des conditions plus favorables pour trouver une banque qui pourra financer son projet.
Enfin, se lancer dans la franchise CBD offre aussi l’avantage de démarrer son activité et de la développer de manière plus sécurisée. Le franchisé bénéficie d’un suivi d’aide au démarrage de son activité. Il peut aussi user du réseau de distribution et d’approvisionnement structuré par le franchiseur. Ce dernier a déjà mis en place lui-même des partenariats avec des producteurs et fournisseurs sérieux. Ce réseau est mis à la disposition du franchisé pour qu’il puisse lui aussi en tirer profit.

Malgré le fait qu’il soit lié à un réseau et qu’il ait des obligations vis-à-vis de son franchiseur, notamment de respecter les règles d’utilisation de la marque et du savoir-faire transmis, le franchisé reste un commerçant indépendant. Il est propriétaire de son fonds de commerce. Il peut aussi potentiellement jouir d’une liberté créative.

En contrepartie de ces avantages, le franchisé doit le plus souvent verser plusieurs types de redevances à son franchiseur, dont les droits d’entrée et les redevances périodiques. L’investissement de départ est donc plus élevé pour lui par rapport au distributeur indépendant. Toutefois, on peut trouver une franchise CBD qui ne demande pas de droits d’entrée à ses membres. C’est une réelle opportunité à saisir pour ceux qui veulent bénéficier des avantages de la franchise avec des frais amoindris.

Pourquoi opter pour un commerce de CBD indépendant ?

Choisir ce statut lors de l’ouverture d’une boutique de CBD offre l’avantage de ne dépendre d’aucun réseau ou de personne. L’entrepreneur jouit d’une totale liberté dans son activité que ce soit en termes de créativité, de communication, de comptabilité, de choix des fournisseurs, etc. I gère tout à sa manière.
Par contre, comme il se lance seul en tant qu’indépendant, il doit tout faire par lui-même : développer un savoir-faire, une marque, une notoriété, se faire connaître, régler les questions juridiques, prendre en charge la comptabilité, trouver une banque, etc. Dans un contexte sécurisant, tout pourrait être facile. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas. D’autant plus que le cadre juridique du CBD reste encore instable. Ainsi, la question qui se pose est : disposez-vous de suffisamment de connaissances, de compétences et d’expérience pour vous lancer seul dans cette aventure ?

Que choisir au final ?

Il n’y a pas de réponse fixe. Tout dépend des attentes de chacun. Pour les entrepreneurs qui souhaitent tout faire de A à Z, le commerce indépendant est un choix légitime. Pour ceux qui sont inexpérimentés ou qui souhaitent profiter des avantages qu’apporte la franchise, cette dernière est le choix à faire.
Dans tous les cas, la meilleure façon et la plus simple d’ouvrir une boutique de CBD aujourd’hui est de le faire en franchise. Être accompagné et conseillé au moment de démarrer une activité, dont le cadre légal, demeure encore incertain est un atout indéniable. Les boutiques de CBD franchisées sont les mieux placées au cas où la législation sur les produits à base de CBD est amenée à évoluer. Par contre, il faut savoir qu’être franchisé n’affranchit pas de l’obligation de respecter la loi en vigueur inhérente à la vente et à l’utilisation du CBD. Même un commerce de CBD prospère et en bonne santé sera obligé de fermer ses portes en cas d’infractions à la législation.

Le retour sur investissement est en outre plus rapide en choisissant la franchise. Celui-ci s’affiche en moins d’un an, parfois même en moins de 6 mois.

Questions-Réponses

Quel est le coût de l’entrée en franchise de CBD ?

Sauf exception, un franchisé doit verser au franchiseur une compensation financière. Celle-ci se décline en deux types : les droits d’entrée et les redevances périodiques. Leur montant est fixé par contrat et dépend de chaque réseau. Les redevances périodiques sont une rétribution calculée sur le chiffre d’affaires du franchisé. Elles durent tant que la marque est exploitée par l’enseigne.

Une boutique de CBD ouverte en franchise doit-elle rester ainsi toute sa vie ?

Le franchiseur n’a pas l’obligation de rester dans la franchise. Il est libre de se détacher du réseau en respectant les conditions prévues dans le contrat de franchise.

Qui peut ouvrir une boutique de CBD franchisée ?

Etant donné que le CBD est utile dans de nombreux domaines de la vie, l’ouverture d’une boutique de CBD est libre quel que soit le secteur d’activités : cosmétique, bien-être, gastronomie, animalerie, etc. D’ailleurs, vous n’êtes pas obligé d’ouvrir une boutique spécialisée en produits à base de CBD. Vous pouvez tout à fait devenir revendeur de CBD et compléter votre offre par d’autres produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *