Peut-on être positif au THC après avoir consommé du CBD ?

Peut-on être positif au THC, avec du CBD ?

Le CBD et le THC sont les deux principaux cannabinoïdes trouvés dans la plante de cannabis. Alors que le THC est connu pour ses effets psychoactifs, le CBD est considéré comme non psychoactif, et normalement on devrait pas être positif au THC avec du CBD.  Cependant il ne faut pas ignorer que les produits à base de CBD contiennent de façon légale une faible quantité de THC. La question est donc de savoir si l’on peut être positif au THC avec du CBD ?

Dans cet article, nous examinerons s’il y a un risque véritable d’être positif au THC si on consomme du CBD, ainsi que les différences entre ces deux cannabinoïdes présents dans la plante de chanvre (cannabis légal).

Un effet d’accumulation possible

Des témoignages d’automobilistes signalent parfois qu’ils ont été testés positifs au THC bien qu’ils ne consomment que du CBD. Pour rappel, la fleur de CBD et ses dérivés sont aujourd’hui légal en France à la condition de contenir moins de 0,3% de THC. En effet il est impossible de supprimer complètement la molécule de THC de la plante, mais à cette dose de 0,3% le chanvre (ou cannabis) n’est pas un stupéfiant, il n’est ni addictif, ni psychotrope d’après l’OMS.

Cependant il est avéré que le THC même en infime quantité mets plusieurs jours à disparaitre du métabolisme. La consommation régulière de CBD, va induire une absorption aussi régulière d’une faible proportion de THC, et après plusieurs jours un test au THC peut donc s’avérer positif. D’autre part, ces deux cannabinoïdes peuvent être métabolisés par le corps et se lier aux mêmes récepteurs, ce qui accentue la possibilité de tests positifs pour le THC chez ceux qui ont consommé du CBD.

 

Testé au THC

Conseils aux consommateurs de CBD

Les précautions qui vous éviteront ce genre de malentendus vis à vis de la loi.

  1. Achetez votre CBD auprès d’une entreprise française, pour être dans le taux légal de THC.
  2. Evitez la consommation de CBD juste avant de prendre le volant, surtout la fumette*
  3. Prenez avec vous votre flacon d’huile de CBD ou l’emballage de vos fleurs de CBD (pour prouver votre bonne foi au cas ou…).
  4. Si votre boutique de CBD vous a fourni un certificat d’analyse du laboratoire, gardez le dans la boite à gants.

Il existe aussi une solution intéressante, c’est en cas de doute d’utiliser un spray cleaner. Bien utile en cas de contrôle salivaire, il permet de nettoyer votre bouche des traces de cannabinoïdes.

*Fumette: Le fait de fumer un joint de CBD n’est pas interdit par la loi puisqu’il ne s’agit pas d’un stupéfiant; mais les molécules de CBD et de traces de THC sont très vite métabolisés lorsqu’on les fument. Cela constitue alors un risque plus important d’être testé positif au THC avec du CBD.

Conclusion sur le test positif au THC après du CBD

Il faut garder à l’esprit que d’être positif au THC avec le CBD reste assez rare. Le problème est particulièrement à prendre en compte lorsqu’on prévoit de prendre le volant le week-end ou en soirée. Bien sur, c’est une raison de plus d’éviter une consommation d’alcool excessive car la bonne foi serait alors difficile à mettre en avant. Si vous consommez votre CBD sous forme d’infusion le risque est absolument nul; Si vous le consommez sous forme d’huile, il vaut mieux privilégier l’huile de type MCT à celle à spectre complet (huile CBD full Spectrum) car la MCT est un isolat, c’est un composé de pur CBD. On y a ajouté de l’huile de coco (en général). L’huile full spectrum à l’inverse, peut contenir 0,3% de THC.

fume un joint

La question des tests de THC

Le CBD est devenu une substance incontournable dans la consommation aujourd’hui, et il faut donc se poser la question à l’inverse. Les tests sont-ils réellement adaptés car ils mettent parfois en défaut un conducteur dont la lucidité au volant n’est pas altérée. Le niveau d’alerte au THC ayant été pensé dans un contexte ou les traces de THC étaient forcément révélatrice d’une consommation illégale. Ne faudrait-il pas qu’un test au CBD soit ajouté en cas de doute, pour ne pas incriminer injustement la personne testée ? Mais malheureusement vous devrez faire avec la loi telle qu’elle est aujourd’hui, alors les précautions s’imposent pour éviter les désagréments.

Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

Le CBD (cannabidiol) et le THC (tétrahydrocannabinol) sont tous deux des cannabinoïdes naturellement présents dans le cannabis. Bien que le CBD et le THC appartiennent à la même famille chimique, ils ont des effets très différents sur le corps humain.

Le CBD est non psychoactif, ce qui signifie qu’il n’induira pas d’effets psychotropes ou d’expériences psychoactives. A l’inverse, le THC est psychoactif et produit des effets psychoactifs lorsqu’il est consommé. D’autres différences entre le CBD et le THC incluent leur effet sur l’appétit, leurs propriétés antioxydantes et leur capacité à moduler le système endocannabinoïde.

Pourquoi le THC est-il considéré comme une substance illégale ?

Le THC (tétrahydrocannabinol) est une substance psychoactive qui est illégale dans la plupart des pays à travers le monde. Il est le principal ingrédient actif des cannabis et contient des propriétés psychoactives qui peuvent provoquer des modifications de l’humeur, de l’appétit, de la perception, de la concentration et de la mémoire.

En outre, des études ont montré que le THC pourrait avoir des effets néfastes sur le développement du cerveau chez les adolescents et les jeunes adultes. Des études ont également montré que le THC pourrait augmenter le risque de développer des maladies mentales, telles que la schizophrénie et la psychose. Ces effets néfastes sur la santé sont l’une des principales raisons pour lesquelles le THC est illégal dans de nombreux pays.

En conclusion, le THC est illégal dans la plupart des pays à cause de ses effets psychoactifs potentiellement néfastes.

Comment le CBD peut-il aider à réduire les effets du THC ?

Le cannabidiol (CBD) est un composé non psychoactif qui se trouve dans le cannabis et qui a des propriétés médicinales. Bien que le CBD ne puisse pas annuler les effets psychoactifs du THC, il peut en réduire l’intensité, ce qui permet aux consommateurs de profiter des bienfaits du cannabis sans être submergés par ses effets psychoactifs.

Le CBD agit en inhibant l’activation des récepteurs CB1 et CB2, qui sont des récepteurs présents dans le système endocannabinoïde. Lorsqu’ils sont activés par le THC, ils produisent des effets psychoactifs. En inhibant l’activation des récepteurs, le CBD peut réduire la puissance des effets psychoactifs du THC. Il réduit les effets secondaires indésirables du THC, tels que l’anxiété, la confusion, la paranoïa et la somnolence. Un autre aspect du CBD est qu’il aide au sevrage dans plusieurs forme d’addictions, comme celle au THC, au tabac et à l’alcool. Beaucoup de fumeurs de cannabis ont réussis à diminuer leurs consommation de THC, ou même arrêter le THC.

Quels sont les effets à long terme du THC et du CBD ?

Les effets à long terme du THC et du CBD sont largement étudiés. Le THC est la principale substance psychoactive responsable des effets intoxicants liés à la consommation de cannabis. Les effets à long terme du THC peuvent inclure la dépendance, des troubles de l’humeur et de l’anxiété, des problèmes de mémoire et de concentration, des problèmes de sommeil et une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires et de cancer.

Concernant le CBD,  les études sont généralement prometteuses. Des études suggèrent que le CBD pourrait améliorer la santé cardiovasculaire et le système immunitaire, ainsi que réduire l’inflammation et l’anxiété. Le CBD pourrait également aider à prévenir la perte osseuse et à protéger contre certaines formes de cancer. Cependant, plus de recherches sont nécessaires pour mieux comprendre les effets à long terme du CBD.

 

Quels sont les effets positifs et négatifs de la consommation de CBD et de THC ?

Les cannabinoïdes, tels que le CBD et le THC, sont des produits naturels qui sont extraits de la plante de cannabis. Ces produits peuvent avoir des effets bénéfiques sur la santé physique et mentale. Les médicament contenant du THC doivent être prescrits dans un cadre médical, bien qu’en France nous n’en sommes qu’au stade expérimental. Dans tous les cas, il convient de noter que le CBD et le THC présentent des avantages et des inconvénients.

Les avantages du CBD et du THC comprennent la réduction des symptômes de certaines maladies. Le CBD et le THC peuvent aider à réduire les douleurs chroniques et à réduire les nausées et les vomissements associés à certaines affections médicales.

Les inconvénients du CBD et du THC incluent le fait qu’ils peuvent provoquer des effets secondaires indésirables tels que des vertiges et des maux de tête, ainsi qu’une somnolence, une confusion et une irritabilité. Le THC quand à lui provoque une dépendance physiologique et psychologique. Le CBD et le THC peuvent interagir avec certains médicaments contenants certaines molécules, ce qui peut entraîner des effets négatifs.

Conclusion

En conclusion, le CBD et le THC sont des substances chimiques présentes dans le cannabis, mais leur composition et leurs effets sont très différents. Il est possible de consommer du CBD sans être positif au THC, car ces deux composés ne réagissent pas de la même manière dans le corps. Le CBD n’est pas considéré comme une substance psychoactive et en général il ne provoque pas de tests positifs pour le THC. Cependant, il est conseillé de consommer du CBD avec modération car la fleur contient toujours des traces de THC. Une consommation à haute dose de CBD peut donc entrainer malencontreusement un test positif; ce risque doit être pris en compte, particulièrement avant de prendre le volant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *