Le CBD dans des plats cuisinés

Préparer des plats avec du CBD est très facile, contrairement à ce que la plupart des gens pensent. Le CBD peut se fondre facilement dans les friandises sucrées ou les collations salées. Le CBD est disponible sous diverses formes comme des comprimés, de capsules et d’autres produits comestibles. Cependant, pour préparer des plats au CBD, l’huile serait la plus appropriée. En effet, cuisiner avec de l’huile de CBD aide non seulement à dissimuler la saveur de la substance, mais cela facilite également la préparation.

La cuisson au CBD est facile, mais elle peut quand même être un peu difficile pour les débutants. Voici quelques conseils et recettes pour vous aider à commencer

Essayez à la fois la cuisine sucrée et salée au CBD

La plupart des recettes qui contiennent de l’huile de CBD ont tendance à se concentrer sur les sucreries et les produits de boulangerie. En effet, il est généralement plus facile de dissimuler l’amertume inhérente au CBD avec du sucre ou du chocolat. Cependant, les huiles de CBD peuvent aussi être ajoutées dans des plats salés.

Le CBD doit être infusé dans une matière grasse ou un ingrédient à base d’huile, comme le beurre, le ghee, le saindoux ou l’huile de noix de coco, avant de pouvoir être incorporé dans des plats. Dans certaines recettes, les spiritueux alcoolisés peuvent remplacer le composant gras. Évitez le vin et la bière. À base d’eau, ces derniers ne sont pas de bons vecteurs d’huile QUÉB.

La température de cuisson du CBD

Le CBD peut être un ingrédient volatil. Il est donc important de bien gérer la température de cuisson. Le réchauffement de l’huile peut augmenter l’efficacité du CBD, mais une température trop élevée risque de supprimer certains des composants actifs. Le CBD commence à s’évaporer à des températures supérieures à 320 à 356 degrés.

Utilisez de petites doses

Lorsque vous commencez à cuisiner avec de l’huile de CBD, n’utilisez qu’une petite dose pour ne pas altérer le goût du plat. De plus, la substance aura trop d’effet et ce ne sera pas bon pour votre santé.

Conservez bien votre huile

Lorsque vous n’utilisez pas votre huile CBD, assurez-vous de la conserver dans un endroit frais et sombre. Les cannabinoïdes sont naturellement sensibles à la chaleur et à la lumière. L’exposition à ces éléments entraîne une dégradation générale de la puissance et de qualité du produit. L’huile de CBD dégradée ne sera pas aussi efficace et elle va donner un goût plus amer et désagréable dans vos recettes.

Choisissez des huiles raffinées

Les huiles CBD filtrées et décarboxylées sont meilleures pour cuisiner. Les huiles moins raffinées peuvent laisser un arrière-goût désagréable, surtout si vous réalisez des recettes plus riches en herbes. Toutefois, si vous avez de l’huile de CBD moins raffinée et que vous souhaitez l’utiliser dans vos plats, optez pour les recettes à saveurs fortes.

Remuez autant que possible

Que ce soit pour préparer du guacamole, des biscuits aux pépites de chocolat ou des soupes avec du CBD, assurez-vous de toujours bien remuer la préparation pour bien incorporer le produit. De cette manière, le CBD sera réparti uniformément dans toute la préparation et chaque bouchée offre une dose égale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *