Les bienfaits du CBD

Même si la découverte date de 1963, le champ des investigations médicales est très large et nombres de recherches sur le CBD en sont encore aux balbutiements; Il est alors préférable de parler de pistes de recherches et de retours des consommateurs, mais aussi de certaines applications déjà effectives en médecine. Il serait faux de voir le CBD comme la panacée aux maux de chacun, simplement du fait que les réactions à des principes actifs quels qu’ils soient dépendent de notre organisme. Cependant on identifie des vertus couramment mentionnées.

De façon bien normale, c’est les consommateurs qui plébiscitent le CBD, jugeant de façon pragmatique leur propre retour d’expérience. Nous parlons de la plante de Chanvre sans le THC, ou du moins à dose infime (inférieur à 0,2%). La prudence ne doit pas nous faire passer sous silence que le CBD représente un champ prometteur pour la recherche médicale. Elle s’y intéresse dans des domaines aussi sensibles que l’inhibition des tumeurs, ou la lutte contre la sclérose en plaque. Comme toute substance active le CBD peut entraîner des interactions médicamenteuses. En cas de traitement en cours, il convient d’avoir un avis médical. Par ailleurs, il faudra bien des années avant que la science ait statuée sur le potentiel et l’utilisation du CBD.

Le CBD C’est quoi dans la plante ?

Le CBD est un des 104 composés chimiques, appelés cannabinoïdes, se trouvant dans la plante de cannabis. Le CBD est la principale partie non-psychoactive du cannabis Sativa.

Comment fonctionne le CBD sur nous ?

Bien que le CBD est le plus souvent utilisé pour traiter des symptômes physiologiques, il peut également être utilisé dans des thérapies concernant la santé mentale, notamment l’anxiété. Le CBD pourrait être en mesure de vous aider à gérer l’anxiété. Le CBD régule les cycles du sommeil car il fonctionne comme un agent anti-anxiété. CBD a la capacité de déclencher des récepteurs cannabinoïdes dans le cerveau et le système immunitaire, ce qui explique pourquoi il a été largement utilisé à des fins thérapeutiques lors des dernières décennies.

L’huile de CBD selon différent taux de concentration, est utilisée dans des traitements d’affections cutanées comme l’acnée, le psoriasis, ou comme agent de bien-être, ou encore comme anti inflammatoires; on lui prête aussi des propriétés antioxydante. C’est un mode d’administration naturelle qui peut être efficace, et sans effets secondaires connus.

L’huile de CBD fortement concentrée prises en gouttes, a des propriétés anticonvulsivants, ce qui aide à traiter l’épilepsie. Des traitements ont clairement mis en exergue les propriétés du CBD contre l’épilepsie. Mais il s’agit de médicaments ayant nécessités des années de recherches et de mise au point.

Le CBD est connu pour interagir sur les récepteurs de la sérotonine ce qui joue sur notre perception de la douleur. Pour cette raison, il semble une bonne alternative aux analgésiques et anti-inflammatoires, de façon naturelle et sans la nocivité de ces derniers.

Les vertus avérées ou sujettes à des investigations médicales sont :

  • cardiaque : le CBD a un effet vaso relaxant permettant de prévenir les risques de la maladies cardio-vasculaires ;
  • anxiolytique : Anti stress. il est expérimenté comme antipsychotique, notamment dans des traitement de la schizophrènie ;
  • anti-oxydante : le CBD est un inhibiteur des radicaux libres, permettant ainsi de ralentir le vieillissement cellulaire. Son activité sur le système cellulaire le désigne comme bon candidat pour traiter le psoriasis notamment;
  • anti-vomitive : il permet de lutter contre la nausée et il est déjà utilisé pour amoindrir les effets de la chimiothérapie;
  • anti-convulsive ; le CBD a déjà permis la mise au point de médicament permettant de traiter différentes formes d’épilepsie ;
  • anti-inflammatoire : les effets du CBD sont maintenant reconnus pour agir contre l’acné;
  • Recherche sur le cancer : Des expérimentations en cours, semblent mettre en exergue une capacité du CBD à lutter contre la prolifération des cellules cancéreuses;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *