Le CBD une piste dans les soins du système nerveux

Le cannabis thérapeutique est une réalité depuis des années, il s’applique à un large éventail de soins de santé. Il faut bien sur distinguer le CBD et les traitements médicaux basés sur le cannabis. La première chose qui vient à l’esprit lorsque l’on discute des traitements de la sclérose en plaques, de nos jours, n’est pas encore le CBD. Cependant il devient peu à peu une option recherchée par de nombreuses personnes souffrant de sclérose en plaques. Soit recommandé par le médecin, soit sollicité par le patient lui même.

Frappé pendant longtemps du sceau de l’infamie, on semble redécouvrir les bienfaits de cette plante utilisée depuis des milliers d’années. Cela vient du fait que nous savons en écarter ou maitriser les effets négatifs liés à l’addiction, et aux effets psycho actifs. Le cannabis médical, utilisé de façon thérapeutique est strictement encadré par la loi, et d’ailleurs certains traitement utilisent aussi bien le CBD que le THC.

Le CBD pour sa part semble avoir de nombreux effets bénéfiques sur notre santé, et notamment sur le système nerveux. La raison en est, semble-il sa connexion au système endocannabinoïde de notre organisme. De façon prouvée le CBD présente un intérêt médical dans le traitement de l’épilepsie et permet d’atténuer les effets secondaires de la chimiothérapie.

Le CBD est aussi utilisé dans le traitement de certaines psychoses, et de troubles psychiatriques graves telle que la schizophrénie. Fait important mais aussi troublant : Le CBD ne présente pas de risques d’accoutumance, bien au contraire il semble avoir une propriété permettant de lutter contre les addictions.

Le CBD est aujourd’hui reconnu dans la gestion de la douleur liée à la sclérose en plaques et est généralement utilisé sous la forme de pulvérisations sublinguales.

Le CBD est aujourd’hui une piste de recherche prometteuse dans le cadre des traitement contre la fibromyalgie, sans effets secondaires liés aux produits pharmaceutiques. De même le CBD semble être un anti-inflammatoire efficace, qui, en théorie, pourrait intervenir dans le traitement de l’arthrite et d’autres affections de nature inflammatoires. Cela permettrait d’écarter ou de diminuer les opioïdes dont les dangers sont aujourd’hui bien connus.

Le CBD est déjà utilisé comme base de traitements médicaux pour soigner l’épilepsie. Mais il ne s’agit en aucun cas de faire de l’auto médication, car ces médicaments sont le résultats de la recherche et de protocoles de validation.

En conclusion, le CBD est une molécule offrant des bienfaits évidents, sans les inconvénients graves connus à d’autres cannabinoïdes tel le THC. Si le champ d’investigation de la science est énorme et les traitements sont encore en devenir, les consommateurs quand à eux le plébiscite lui reconnaissant de pouvoir soulager leurs anxiétés, stress, insomnies, maux de tête, et autres troubles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *